Corps de page

Pied de page


Marchand de Trucs, magasin de magie

Accueil Le Blog  — Octobre 2008

Les 13 régles de la magie


Tête de page

Pied de page



Le blog

Ici, vous trouverez toute l’actualité du magasin : formules, sorts et autres potions !

Archives pour le mois de octobre 2008.

Compte rendu Journée magique ( 2éme partie )

Publié le 7 octobre 2008 — Compte rendu Journée magique ( 2éme partie ) : voir uniquement cet article

  • 14h : Conférence de Sébastien Mossière

Une conférence originale, d’un artiste qui nous présente son travail, sa démarche, ses manières de faire plutôt qu’un enchaînement de tours et de techniques. Fort intéressant en tout cas !

Vidéo à l’appui, Sébastien nous montre comment son spectacle L’Apprenti Magicien a été concu, en décortiquant plusieurs séquences. C’est ainsi l’occasion de découvrir l’univers d’un magicien ancien animateur, magicien pour enfants, qui a réussi à s’imposer sur Paris avec un spectacle qui bat son plein.

L’Apprenti magicien est un spectacle écrit dans le but d’être efficace, en utilisant si possible le bric à brac qu’il possédait déjà : une casserole à colombes, des foulards, des ballons, des baguettes magiques à apparition… bref, tout ce qu’un magicien à déjà dans ses tiroirs.

Il fallait répondre aux questions où, qui, quand, quoi, comment ? Où ?

  •  ? Dans un grenier ! Idéal, on peut y déposer tout un fatras d’objets sans aucun lien entre eux : tous les tours qu’il possède déjà.

  • Qui ? Lui ! Mais il est préférable d’être un magicien en devenir, qui a des failles, pour que l’enfant puisse se projeter facilement et s’identifier.

  • Quand ? Aujourd’hui ! C’est une histoire de notre temps, moderne.

  • Quoi ? Apprendre à devenir magicien ! Ca permet de faire des tours en trouvant un pretexte tout trouvé, une motivation ! Aussi, c’est pas dit que les tours soient réussis puisqu’il s’agit d’un apprentissage. Bref, on ignore si ça va marcher, donc on attend, on espère.
  • Comment ? Avec l’aide des enfants ! Puisque le maître magicien n’est pas encore là, on implique facilement les enfants qui ne manqueront pas de vouloir participer.

Bref, l’histoire est la suivante : Sébastien est invité chez son oncle Horace, le grand prestidigitateur. Il est ravi car il va enfin connaître tous les secrets de la magie… problème : quand il arrive, son oncle n’est pas là et c’est avec la seule participation des enfants que Sébastien va devenir magicien.

La salle est toute ouïe & Sébastien qui précise qu’il s’agit de sa 1re conf’ s’en tire plus que bien !

On découvre comment Sébastien utilise l’humour en s’adressant à chaque classe d’âge et ainsi fait mouche à toute l’assemblée. Par exemple, parce qu’il y a un âge « pipi caca » où les enfants aiment les bruits forts : il y aura des éternuements, le nez qui se mouche.

Ainsi Sébastien s’adresse à tous, et aménage des moments doux, drôles, dynamiques

On découvre un Sébastien très attentif aux détails, très réfléchi sur la structure du show autant que sur la mise en scène. A chaque fois il nous explique comment il en est arrivé à cette solution, pourquoi, le but recherché.

Bien entendu, Sébastien nous montre aussi au passage quelques trucs. Notamment le ballon sabre qu’il avale de tout son long.

Un d’accord, mais le voilà qu’il enchaîne avec un second ballon, puis un 3e qu’il avale en entier !

Sébastien nous parle alors de 3 livres qui l’ont particulièrement inspiré et qu’il recommande vivement. Seriously Silly de David Kay, Uncut de Trevor Lewis et Magie sans artifice de Mimosa ! (Qui était présent !)

Thierry Schanen en pleine question métaphysique !

  • 17h déjà… la conférence se termine.

Discussion alors avec les 2 conférenciers Vincent & Sébastien, qui se prêtent au jeu des questions réponses sur la magie pour enfants et le mentalisme en général.

  • 18h, chacun regagne ses pénates, des idées plein la tête, des notes de conf’ sous le bras, des tours et des livres dans un sac, à la main…

Vincent et Sébastien, très à l’aise, se laissent questionner sans indiscrétion…

Notes

Merci à Swan pour son article, article dispo dans son intégralité sur le site de la FFAP, et ça se passe ici !

Merci à tous d’être venu à cette journée, à l’année prochaine !

Ludovic, Marchand de Trucs.

Compte rendu Journée magique ( 1ére partie )

Publié le 7 octobre 2008 — Compte rendu Journée magique ( 1ére partie ) : voir uniquement cet article

1ére Journée Marchand de Trucs

  • 09h : serrage de pognes, café et pains aux chocolat.

  • 10h-midi : conférence de Vincent HEDAN

Une 1ère partie est consacrée aux cartes avec d’excellentes routines avec le jeu Multieffect.

La deuxième partie de la conférence est basé sur le mentalisme, en commençant par ” Dégustation

  • 3 verres à pied
  • 3 bloc-notes
  • 3 spectateurs
  • 3 boulettes de papier froissées, une dans chaque verre.

Sur chacune, le nom d’un vin a été inscrit par un spectateur, à distance suffisamment éloignée du regard de Vincent, qui avait d’ailleurs les yeux bandés. Et pourtant… Il ne tardera pas à deviner les vins et leur millésime, en les attribuant correctement à leur propriétaire ! La solution est simple, ingénieuse autant qu’hygiénique !

Seven

Ensuite un tour basé sur : Seven ; Film de David Fincher sorti en 1996.

Pour rappel, c’est l’histoire d’un assassin qui décide de baser ses 7 meurtres sur les 7 pêchés capitaux… en gros : un joli conte pour enfants ! Les 7 pêchés capitaux (gourmandise, avarice, paresse, orgueil, luxure, envie, et colère) sont matérialisés par 7 petits objets que renferment autant de petites boîtes en bois. Ainsi la plume d’un oreiller symbolise la paresse, un bonbon la gourmandise, un préservatif… la luxure, au choix ! Pour la colère, Vincent nous suggère avec un sourire : un drapeau américain !

Bref, une spectatrice est priée de le rejoindre et assister… au carnage !

Les 7 boîtes ouvertes sont disposées en un cercle avec le papier de Delphine au centre ; papier sur lequel la spectatrice a inscrit son choix. Vous devinez sans mal l’issue du tour. Après élimination de Delphine… oups ! des boîtes, on aboutit au choix de Delphine.*

Haïkus

Un 3ème tour encore, qui sent bon la fleur de lotus et l’odeur du sashimi : Haïkus. Vous l’aurez deviné, un tour Made in Japan… oups ! Made in Vincent !

Un Haïku est un petit poème trés bref visant à dire l’évanescence des choses. Rien que ça ! Incitant à la réflexion, il est comme une sorte d’instantané. C’est au lecteur qu’il revient de se créer sa propre image. Ainsi le Haïku ne doit pas décrire mais évoquer. Plus qu’un long discours, voici un exemple, écrit par Matsus Bashõ : Un viel étang / Une grenouille saute / Le bruit de l’eau.

Donc, une page du carnet est choisie, et le spectateur est invité à lire et mémoriser le haïku. A charge du magicien, ou du mentaliste plutôt, de capter la pensée et le dessin évocateur du haïku. Le dessin coïncidera évidemment.

Notes

Merci à Swan pour son article, article dispo dans son intégralité sur le site de la FFAP, et ca se passe ici !

Ludovic, Marchand de Trucs.

Nos archives


Tête de page

Corps de page


Marchand de Trucs
Ludovic Mignon (work)
6 rue du Plénéno
, 56100 – Lorient
France
(nous recevons uniquement sur rdv)

+33 (0) 6 37 37 22 78